Blog

Comment savoir quand changer vos souliers de course ?

Afin de bien déterminer si vos souliers de course sont trop usés, il existe une multitude de signes à vérifier. Il est important de bien comprendre ces signes révélateurs pour ne pas dépenser de l’argent inutilement et d’acheter cette nouvelle paire au moment opportun. Il faut prendre en considération que chaque marque et chaque paire de souliers ont une durée de vie différente, mais le fait d’avoir une bonne idée sur la durée de ces dernières vous donne une longueur d’avance. Ainsi, vous allez pouvoir prévenir tout risque de blessures avec vos souliers !

La distance à parcourir variera

Tout d’abord, prenez note que tous les types de souliers ont une durée de vie différente. Par exemple, les souliers à semelle intermédiaire peuvent faire entre 600 et 800 km. Ces chiffres sont à titre d’exemple puisque certaines personnes vont dire qu’elles ont duré plus longtemps et d’autres vont déclarer l’inverse. Même si vous ne faites que vous promener de long en large avec vos souliers, ils s’usent, car chaque pas est compté !

course a pied coureur

Mais qu’est-ce qui fait en sorte que leur durée de vie est variable ?

En gros, chaque soulier est conçu avec une mousse (EVA) qui se trouve dans la semelle intermédiaire. Cette mousse permettra d’obtenir un équilibre entre le mou et le ferme en termes d’amorti, jouant un rôle sur la sensibilité du pied. De plus, chaque soulier de course possède, de manière générale, une mémoire lui permettant de reprendre sa forme d’origine après chaque mouvement. Après tout, un coureur ou un marcheur n’a pas envie de remplacer sa paire de chaussures aux deux semaines non plus ! Ce ne sont pas toutes les compagnies produisant des souliers de course qui emploient les mêmes produits. Voilà pourquoi on peut se retrouver avec des souliers de course qui durent plusieurs centaines de km tout en restant aussi confortables qu’au premier jour, tandis que certains deviennent moins agréables à porter après quelques utilisations. Il est donc important de faire un choix judicieux et non de se fier seulement à la beauté de ces derniers !

Quoi d’autre a un impact ?

Bref, ce n’est pas seulement les matériaux utilisés qui ont un impact sur les souliers. En faisant une évaluation plus approfondie sur la durée de vie des souliers de course, nous avons découvert qu’il y a d’autres raisons à leur déformation et leur usure plus rapide. En fait, notre posture, la forme de nos pieds et l’impact de notre démarche sur le sol sont trois éléments qui peuvent engendrer une usure plus soudaine. Par exemple, une personne plus lourde comprimera davantage la mousse à chaque coup de pied qu'un coureur plus léger si elle court dans les mêmes chaussures, comme cela serait le cas pour un coureur de 90 kg contre un coureur de 60 kg.

coureur

Les mouvements du coureur

Tous les mouvements effectués par un coureur peuvent remettre en jeu la durée de vie des souliers de course. Par exemple, la manière de déposer notre pied au sol peut différer de chaque personne. Si on prend un coureur qui a l’habitude de déposer le devant du pied sur le sol avant l’arrière, il en résultera une compression à l’avant du soulier. Mais, comme les souliers sont fabriqués de manière à ce que le coup soit encaissé par le talon, cela réduira l’espérance de vie des souliers de ce coureur. En d’autres termes, le talon des souliers de course traditionnels absorbe le choc tandis que le devant aide à la propulsion. Alors, si un coureur inverse le mouvement, ses souliers vont s’user plus rapidement

La pronation et la supination

Des mouvements excessifs avec une pronation (les pieds s'orientent vers l'intérieur) ou une supination (les pieds s'orientent vers l'extérieur) au cours des différentes phases de contact du pied durant la démarche peuvent potentiellement mener à des zones différentes de vos chaussures qui s'usent plus vite que les autres. Plus précisément, si une personne exerce une pronation excessive et sollicite plus souvent le côté interne de la chaussure, cela pourrait entraîner une usure plus rapide dans cette zone. Il en va de même pour le côté externe de la chaussure lors de la supination. Il est possible de vérifier le tout en déposant les souliers sur un bureau pour observer s’ils sont inclinés d’un côté ou de l’autre. Si c’est le cas, vous saurez que le moment de les changer arrive à grands pas !

Souliers de course ou d’entraînement ?

Il faut penser au fait que chaque soulier est conçu pour différentes raisons ! Autrement dit, les souliers de course et les souliers d’entraînement à kilométrage élevé n’auront pas la même durabilité. En fait, les souliers de course possèdent moins de « matière » sous le pied et vu que leurs matériaux sont conçus pour les rendre aussi légers que possible, cela réduit leur durée de vie.

souliers de course

Où se situent les marques d’usure ?

Les marques d'usure au niveau de la semelle extérieure, généralement fabriquée avec un revêtement en caoutchouc soufflé, vous donneront une indication sur le fait que vous avez des chaussures usées ou non régulières. En règle générale, si la semelle intermédiaire est déjà usée et que cette couche semble à plat, il est probable que le reste du soulier soit également abîmé. Bien que ce ne soit pas scientifiquement prouvé, il peut arriver que l'usure anormale de quelques régions de la semelle extérieure soit révélatrice ou donne des indices au podiatre en ce qui concerne certaines défectuosités du fonctionnement mécanique. Une usure excessive de la partie médiane de l'avant-pied, entre autres, peut signifier que la pronation est excessive ou, plus précisément, qu’il y a une mauvaise remontée du pied au moment où le talon est soulevé du sol. Sur le plan mécanique, ces défectuosités pourraient être ou ne pas être à l'origine de problèmes ailleurs dans le corps. Cependant, elles doivent être prises en compte et évaluées par le praticien lors de l’évaluation du patient afin de s'assurer que tout est sous contrôle. S’il s'avère qu'il y a effectivement une problématique, votre podiatre sera en mesure de proposer le traitement nécessaire.

souliers de marche

Sur ce, si vous doutez que vos souliers soient vraiment usés ou si vous avez peur d’avoir une anomalie quelconque, n’hésitez pas à faire appel à un podiatre. C’est certainement ce dernier qui est le mieux placé pour vous évaluer ainsi que vos chaussures de course.

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

antonin

Dr. Antonin Bérubé, votre podiatre
Diplômé du programme de doctorat en médecine podiatrique (DPM) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il est professionnel de pathologies du pied et la de cheville. Sa passion pour la biomécanique et les douleurs musculo-squelettiques l’amène à traiter chaque patient comme un athlète, de façon à le remettre sur pied le plus rapidement possible et à prévenir de futures blessures.