Blog

Comment savoir si je souffre
d’une tendinite à la cheville ?

Plusieurs facteurs contribuent au développement de la tendinite au niveau de la cheville, mais il est difficile d’en isoler un seul. C’est plutôt l’effet combiné de ceux-ci qui contribuent à son développement. Il est donc primordial de reconnaître ces facteurs afin de les minimiser pour ainsi éviter de développer ces problèmes. C’est en fait l’objectif de ce texte.

La tendinite la plus courante au niveau interne de la cheville est la dysfonction du tendon du muscle tibial postérieur (DTMTP). Malgré sa prévalence de 3,3% chez les femmes de 40 ans et plus, cette pathologie est souvent sous-diagnostiquée par les professionnels de la santé, car elle est méconnue [1]. Le premier stade est caractérisé par une inflammation du tendon (tendinite), mais un processus dégénératif s’installe rapidement la transformant en une tendinose (dégénérescence du tendon). Des microdéchirures du tendon sont alors présentes, ce qui cause un allongement du tendon et il perd son efficacité. La fonction de ce tendon est primordiale lors de la marche ou de la course [2]. Il est donc important d’informer la population ainsi que les professionnels de la santé afin qu’ils reconnaissent cette pathologie, dans le but de la traiter le plus rapidement possible.

Les facteurs de risques associés au développement de cette problématique sont l’avancement en âge, souffrir d’hypertension (contrôlée ou non), faire de l’arthrite, être une femme, souffrir du diabète, souffrir d’obésité, avoir eu un traumatisme au tendon (comme une entorse) ou avoir augmenté le volume (fréquence et durée) de nos activités [3]. Nous pourrions dire, pour résumé, que la personne «type» se présentant à notre bureau avec cette pathologie est une femme de plus de 50 ans, ayant un surplus de poids, qui a augmenté ses activités afin de se remettre en forme. Cependant, faites attention, cela ne veut pas dire que vous allez nécessairement développer ce problème même si vous avez tous ces facteurs de risques. Le prochain paragraphe vous aidera justement à déterminer si vous êtes atteints ou non d’une tendinite interne à la cheville.

Dysfonction du tendon

Image 1: Zone douloureuse à la cheville

DesPieds

Image 2: Montée sur la pointe du pied

Vous avez peut-être une dysfonction du tendon du muscle tibial postérieur (tendinite interne de la cheville) si [4, 5] :

  • Vous avez une douleur à l’intérieur de la cheville (inférieure à la malléole médiale, voir Image 1) lors de la marche ou de la course ;
  • Au moment où vous montez sur la pointe du pied de la cheville douloureuse (image 2) une sensation de douleur se crée à l’intérieur de la cheville ;
  • Le fait de porter des souliers avec un haut dénivelé (ex. : des talons hauts) diminue vos douleurs;
  • Vos douleurs sont accentuées lorsque vous montez ou descendez des escaliers;
  • Vos douleurs sont accentuées en fin de journée lorsque vous avez été plus actifs(ves);
  • Vos douleurs sont accentuées lors de vos premiers pas le matin.

Ceci n’est pas une liste exhaustive, mais ce sont tous des indices qui peuvent vous aider à déterminer si vous êtes atteints de cette pathologie. Si vous n’êtes toujours pas certain de votre problématique, consulter votre podiatre afin d’avoir un diagnostic. Avoir un diagnostic précis de notre problématique est le premier pas vers la guérison.

Bibliographie

1. Kohls-Gatzoulis, J., et al., The prevalence of symptomatic posterior tibialis tendon dysfunction in women over the age of 40 in England. Foot and Ankle Surgery, 2009. 15(2): p. 75-81.
2. Yao, K., T.X. Yang, and W.P. Yew, Posterior Tibialis Tendon Dysfunction: Overview of Evaluation and Management. Orthopedics, 2015. 38(6): p. 385-91.
3. Beeson, P., Posterior tibial tendinopathy: what are the risk factors? Journal of the American Podiatric Medical Association, 2014. 104(5): p. 455.
4. Abousayed, M., et al., Classifications in Brief: Johnson and Strom Classification of Adult-acquired Flatfoot Deformity. Clinical Orthopaedics and Related Research®, 2016. 474(2): p. 588-593.
5. Ross, M.H., M.D. Smith, and B. Vicenzino, Reported selection criteria for adult acquired flatfoot deformity and posterior tibial tendon dysfunction: Are they one and the same? A systematic review. PLOS ONE, 2017. 12(12): p. e0187201.

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

Dr. Dominic Chicoine, votre podiatre

Dominic Chicoine est diplômé au Doctorat en Médecine Podiatrique à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Passionné par la biomécanique, il poursuit ses études à la maîtrise à l’Université Laval sur les pathologies musculo-squelettiques du pied et de la cheville qu’il terminera en septembre 2019.

Dominic Chicoine

 Attendez! Encore mal aux pieds?

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre GUIDE DE CONSEILS

pour soulager efficacement vos douleurs aux pieds.


- Votre Podiatre