Blog

Douleur au talon: Pourquoi persiste-t-elle ?

La fasciite plantaire est l’une des causes les plus courantes de douleur au talon chez la population générale. Facilement traitable, elle persistera pourtant si on ne lui apporte pas les soins appropriés.

Le pied, à la différence d'une main, est utilisé plusieurs milliers de fois par jour. À chaque pas, à chaque mouvement, lorsqu'on demeure sur place ou lorsqu'on avance, nos pieds doivent continuellement faire face à un stress. Cette contrainte appliquée aux pieds peut expliquer dans bien des cas pourquoi les douleurs aux talons ne s'améliorent pas si on ne change pas nos habitudes.

Voici 5 erreurs fréquemment commises, souvent par des patients qui ont d’abord voulu s’autotraiter pour reprendre rapidement leur activité :

[Le sujet de cet article ne concerne pas les traitements de base à effectuer à la maison lors de lapparition des premiers symptômes de douleur au talon (fasciite plantaire ou épine de Lenoir). Si vous cherchez ces informations, vous les trouverez dans ce guide complet «Douleur au talon» qui vous expliquera comment prendre en charge immédiatement les traitements à effectuer.]

Guide Douleur talon
Douleur au talon

La pilule magique

La pensée logique qui amène à croire que, puisque la fasciite plantaire résulte d’une inflammation, elle peut tout autant disparaître avec un médicament anti-inflammatoire est malheureusement fausse. Même si les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont les plus prescrits en cas de douleur au talon, il n’y a pas de miracle. Les AINS tels que l’Ibuprofène ou le Naxoprene réduiront certes vos douleurs, mais ils ne guériront pas votre fasciite plantaire.

Pour en connaître davantage sur le sujet, je vous invite à lire cette article.

Courir du mauvais côté de la route

Alors qu’il est possible de guérir une fasciite plantaire tout en continuant à courir, cela doit être fait de manière à réduire au minimum le stress causé aux structures qui supportent l’arche…comme le fascia plantaire. Lorsque vous courez, l’inclinaison de la route modifie ce niveau de stress, l’augmentant ou le diminuant. Tout dépend alors du talon blessé et de quel côté de la rue vous courez!

Il s'agit du même principe pour les autres sports. Choisir une activité qui produit le moins de stress possible sur vos pieds vous permettra de continuer à être actif tout en permettant à votre pied de guérir.

C'est ce qu'on appelle du " Cross-training" . Pour une douleur au talon, je recommande souvent la natation et le vélo alors qu'on diminuer la course et les longues marches.

Douleur au talon

Mal s’étirer

En tapant “étirements pour fasciite plantaire” sur Google, on obtient des milliers de résultats. Ce n’est donc pas le choix qui manque ! Dans ce lot, plusieurs étirements peuvent réellement vous aider, mais peu de personnes atteintes de fasciite savent déterminer les bons exercices pour eux, et la manière de les exécuter.

Les étirements sont essentiels dans le traitement contre la fasciite plantaire. Vous devez faire les exercices qui étireront à la fois le tendon d’Achille et le fascia plantaire, sans y causer de stress. Même les erreurs les plus subtiles ralentiront le processus de guérison, donc veillez bien à exécuter chaque étirement correctement.

Pour connaître un exercice efficace, lisez cet article.

 

Porter les mauvaises chaussures

Il est important de comprendre que ce sont les tensions portées au tendon d’Achille qui sont  un facteur contribuant à la fasciite plantaire.

Les flips-flop, sandales, ballerines et toutes autres chaussures à talon plat sont à proscrire. Privilégiez les chaussures stables, légèrement surélevées à l'arrière-pied. Une chaussure dotée d’un talon d’environ 2 pouces diminuera le stress porté au tendon d’Achille, mais aussi au niveau du fascia plantaire.

La chaussure de sport moyenne étant surélevée d’environ 12mm, c’est la hauteur minimale que vous devrez porter jusqu’à guérison complète de votre fasciite plantaire.

Il ne s'agit pas de porter ce type de chaussure pour le restant de votre vie, seulement le temps de votre guérison. On pourra être planifier un retour progressif vers une chaussure plate une fois le talon guérit en jumelant les étirements et exercices.

Douleur au talon

Et si c’était autre chose ?

On me dit souvent : « Écoutez, je suis certain d’avoir une fasciite plantaire. Je fais tout ce qu’il faut pour guérir, mais rien ne fonctionne ! »

Ma réponse est simple: « Si vous savez quel est le problème ET que vous faites tout ce qu’il faut pour y remédier, alors vous devriez déjà être guéri ! »

Si vous traitez votre fasciite plantaire et que vous n’obtenez PAS de résultats, il n’y a que deux possibilités :

  1. Vous ne faites pas les traitements adaptés, ou vous ne les faites pas
  2. Vous n’avez pas de fasciite plantaire, mais bien une autre condition créant de la douleur au talon, faussement diagnostiquée.

Si vous avez tenté de soigner une fasciite plantaire sans succès, envisagez de faire des recherches plus poussées, ou d’aller consulter quelqu'un qui sera le mieux placé pour poser un bon diagnostic.

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

antonin

Dr. Antonin Bérubé, votre podiatre
Diplômé du programme de doctorat en médecine podiatrique (DPM) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il est professionnel de pathologies du pied et la de cheville. Sa passion pour la biomécanique et les douleurs musculo-squelettiques l’amène à traiter chaque patient comme un athlète, de façon à le remettre sur pied le plus rapidement possible et à prévenir de futures blessures.

 Attendez! Encore mal aux pieds?

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre GUIDE DE CONSEILS

pour soulager efficacement vos douleurs aux pieds.


- Votre Podiatre