Blog

Douleur du gros orteil ? Voici les causes et traitements possibles

Souffrir de douleurs à votre gros orteil peut engendrer une grande douleur. La première articulation métatarsophalangienne est celle qui relie le gros orteil au premier os métatarsien de l'avant-pied. Même si les articulations des orteils sont petites, elles jouent un rôle important dans le bon fonctionnement du pied. Ces articulations subissent d'importantes contraintes liées à la portance. Parmi les problèmes pouvant survenir à ces articulations, ces cinq conditions sont les plus fréquentes.

Oignon

Un oignon se caractérise par une large excroissance sur l'articulation du gros orteil, qui est associée à une affection courante du pied désignée sous le nom de hallux valgus. Cet oignon résulte d'une déformation de l'articulation du gros orteil.

Outre l'apparition d'une protubérance, l'hallux valgus engendre un déplacement de la position du gros orteil qui, avec le temps, se déplace vers les petits orteils. Il en résulte habituellement un avant-pied élargi et une bosse rouge, irritée et parfois enflée sur le côté de l'articulation du gros orteil. Bien que la plupart des oignons soient dus à une défectuosité de la biomécanique du pied, des affections comme la polyarthrite rhumatoïde peuvent mener à la formation de ces derniers.

Bunion
Heureusement, certaines mesures peuvent être prises pour minimiser les symptômes associés aux oignons si vous en avez un (ou deux). Voici quelques stratégies à adopter :
  • Portez des chaussures plates et extensibles munies d'un large espace au niveau des orteils pour leur permettre d'avoir une meilleure aisance autour du gros orteil. Cela réduira la pression sur l'oignon;
  • Placez un coussinet sur l'oignon pour prévenir le frottement et l'irritation;
  • Effectuez des exercices d'étirement pour améliorer la mobilité articulaire;
  • Après ces exercices, appliquez une compresse froide sur l'oignon (assurez-vous de mettre une serviette en papier ou un chiffon entre la compresse et votre peau);
  • Discutez avec votre podiatre de la pertinence de prendre un anti-inflammatoire, comme l'ibuprofène, si votre oignon est douloureux ou enflé.
  • Le port d’orthèse plantaire est recommandé.
  • Si votre inconfort persiste malgré ces mesures, et seulement à l’échec de ces traitements, une chirurgie peut être envisagée.

Arthrite et arthrose du gros orteil

La principale forme d'arthrite touchant l'articulation du gros orteil est l'arthrose, qui est due à la dégénérescence du cartilage articulaire. Une arthrose au niveau de l'articulation du gros orteil peut se développer à la suite de problèmes affectant la structure et le fonctionnement du pied, ce qui entraîne une usure excessive du pied. Un traumatisme, tel qu'une fracture ou une luxation du gros orteil, peut également occasionner de l'arthrose. Différentes formes d’arthrite, psoriasique par exemple, et d'autres types d'arthrite moins fréquents, touchent le gros orteil.

Parmi les symptômes de l'arthrite du gros orteil, on peut retrouver de la douleur, une sensation de tiraillement, de la raideur et de l'enflure. La douleur de l'arthrose du gros orteil est généralement plus perceptible en position debout et en marchant. Certaines personnes atteintes d'arthrose de l'articulation du gros orteil se retrouvent avec une affection appelée hallux rigidus, qui se traduit par une raideur inhabituelle de l'articulation et une extension limitée du gros orteil.

Si l'arthrite progresse, des croissances osseuses en forme de bosses, appelées éperons osseux ou ostéophytes, peuvent se développer et avoir la même apparence qu'un oignon. La différence, c'est que les oignons se développent sur la face interne du pied, tandis que les éperons osseux issus d'arthrite avancée ont tendance à se former sur la partie supérieure de l'articulation du gros orteil. Comme les oignons, ces renflements osseux peuvent créer un hallux valgus déformateur où le gros orteil pointe vers le second orteil.

Des mesures simples visant à traiter l'arthrite du gros orteil comprennent la prise d'un analgésique anti-inflammatoire comme un AINS, sous la recommandation de votre médecin personnel. Il se peut que l'on vous conseille de porter des chaussures avec une semelle rigide ou qui se plissent à l'articulation du gros orteil. Une orthèse plantaire avec une extension rigide, appelée extension de morton, permet de diminuer considérablement le mouvement du gros orteil et de diminuer la douleur.

La physiothérapie peut également être salutaire et, parfois, une injection de stéroïdes est requise dans l'articulation pour réduire la douleur et l'inflammation articulaire. Moins souvent, une intervention chirurgicale est nécessaire pour enlever les éperons osseux, communément dénommée chéilectomie ou fusion ostéo-articulaire.

Goutte

La goutte est une condition métabolique pouvant avoir une incidence sur l'articulation du gros orteil. La goutte se produit lorsque de l'acide urique s'accumule dans le sang d'une personne, formant des cristaux qui se déposent ensuite dans une articulation, la plus commune étant l'articulation du gros orteil.

Les symptômes de l'arthrite goutteuse englobent une articulation enflammée, chaude et intensément douloureuse. Si les crises de goutte ne sont pas traitées et se répètent régulièrement pendant une longue période, des lésions articulaires peuvent alors survenir. En outre, la goutte tophi peut également prendre forme, c'est-à-dire des dépôts d'urate visibles ou palpables sur l'orteil.

goutte

Parfois, il peut être difficile de faire la distinction entre l'arthrite goutteuse de l'articulation du gros orteil et une articulation infectée. Dans ce cas, votre podiatre peut demander une analyse sanguine pour vérifier le taux d'acide urique dans votre sang. S'il est élevé, cela peut indiquer une crise de goutte, bien que ce ne soit pas une prédiction irréfutable. Dans bien des cas, votre podiatre devra prélever un échantillon du liquide dans votre articulation pour vérifier la présence de cristaux d'acide urique et établir un diagnostic définitif.

Le traitement de la goutte associée à l'articulation du gros orteil comporte deux volets : le traitement de l'orteil et celui de l'acide urique élevé dans la circulation sanguine. Pour l'orteil, une crise de goutte aiguë peut être traitée au moyen d'un médicament sur ordonnance appelé colchicine, d'un anti-inflammatoire (comme un AINS) ou de stéroïdes.

Pour soulager la goutte et prévenir d'autres crises, votre podiatre vous recommandera probablement de perdre du poids si vous souffrez d'embonpoint ou d'obésité, et de modifier votre régime alimentaire comme suit :

  • Réduire la consommation de viande rouge, de fruits de mer et d'alcool;
  • Éviter les aliments et les boissons contenant du sirop de maïs à haute teneur en fructose;
  • Augmenter la consommation de produits laitiers, de légumes et d'aliments à grains entiers faibles en gras dans votre alimentation.

Sésamoïdite

Les os sésamoïdes du pied se composent de deux petits os situés sous le premier os métatarsien, près de la première articulation métatarsophalangienne. Ils se situent dans un tendon qui fléchit le gros orteil vers le bas.

Les os sésamoïdes peuvent être sujets à la douleur et à l'inflammation à la suite d'un traumatisme aigu ou chronique. La sésamoïdite est souvent liée à des activités telles que le ballet ou le basket-ball, dans lesquelles il faut faire des mouvements de balancement sur les orteils ou sauter. La fracture d'un os sésamoïde peut occasionner des symptômes similaires, souvent accompagnés de douleurs importantes sous la voûte plantaire et sur la zone située sous l'articulation du gros orteil.

Turf_toe

La sésamoïdite est une affection difficile à traiter en raison de la pression exercée sur l'avant-pied pendant la marche. En fait, les cas plus graves de sésamoïdite ou de fracture d'un os sésamoïde peuvent nécessiter l'utilisation de béquilles ou d'un plâtre. Les fractures sésamoïdes peuvent parfois entraîner une intervention chirurgicale.

La sésamoïdite qui n'est pas associée à une fracture ou à une déchirure des tissus mous peut être traitée par le repos après l'activité, ainsi que le rembourrage autour de la voûte plantaire. Des recommandations sur les chaussures peuvent vous être données, telles qu'une chaussure à semelle dure ou une chaussure à berceau. Il faut diminuer efficacement le contact entre la partie plantaire du gros orteil et le sol pour permettre une guérison efficace.

Turf toe (entorse du gros orteil)

Turf toe est une blessure courante liée au sport et, comme la sésamoïdite, elle se caractérise par une douleur au bas de l'articulation du gros orteil. La douleur provient d'une entorse, qui est une blessure ou une déchirure d'un ligament de l'orteil.

Le nom turf toe dérive du lien entre cette blessure et les sports pratiqués sur gazon artificiel, comme le football et le soccer. La blessure survient lorsque l'orteil subit une pression excessive lors de la flexion, par exemple lorsqu'un athlète pousse du gros orteil en exécutant une manœuvre de retrait ou de course. Les conditions qui prévalent sur le gazon dur, les chaussures de sport et le stress subi par les orteils lors de la course à pied peuvent tous avoir une incidence sur cette blessure.

sesamoitis

Ces symptômes comprennent souvent, selon le degré de la blessure, une certaine forme d'enflure, de décoloration et de douleur. Le traitement du turf toe est similaire à celui de la sésamoïdite, en ce sens qu'il vise à diminuer la pression que subit l'articulation du gros orteil afin de faciliter la guérison. Pour la contrainte aiguë, la glace, l'élévation et la protection du pied, des béquilles sont parfois nécessaires. Les blessures plus graves peuvent requérir une intervention chirurgicale au pied.

Références scientifiques:

  • American Academy of Orthopedic Surgeons. Arthritis of the Foot and Ankle.
  • American Academy of Orthopedic Surgeons. Stiff Big Toe (Hallux Rigidus).
  • Becker MA. Patient education: Gout (Beyond the Basics). In: UpToDate, Dalbeth N (Ed), UpToDate, Waltham, MA.
  • Doherty M, Abhishek A. Clinical manifestations and diagnosis of osteoarthritis. In: UpToDate, Hunter D (Ed), UpToDate, Waltham, MA.
  • Fields KB. Evaluation and diagnosis of common causes of foot pain in adults. In: UpToDate, Eiff P (Ed), UpToDate, Waltham, MA.

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

Antonin Bérubé

Dr. Antonin Bérubé, votre podiatre

Diplômé du programme de doctorat en médecine podiatrique (DPM) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il est professionnel de pathologies du pied et la de cheville. Sa passion pour la biomécanique et les douleurs musculo-squelettiques l’amène à traiter chaque patient comme un athlète, de façon à le remettre sur pied le plus rapidement possible et à prévenir de futures blessures.

 Attendez! Encore mal aux pieds?

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre GUIDE DE CONSEILS

pour soulager efficacement vos douleurs aux pieds.


- Votre Podiatre