Blog

Douleur près du gros orteil ? Il s’agit peut-être d’une sésamoïdite.

La sésamoïdite est une affection qui peut limiter significativement nos activités lorsque la douleur se chronicise et perdure dans le temps. Cette pathologie peut souvent être confondue avec l’hallux abducto-valgus (oignon) ou l’arthrose. Cependant, le traitement sera différent selon le diagnostic [1].

Ce texte vous permettra de comprendre qu’est-ce qui indique que l’on souffre d’une sésamoïdite et non d’une autre pathologie du gros orteil. La sésamoïdite est une inflammation des os sésamoïdes qui sont situés en dessous du gros orteil (voir l’encadré rouge sur la photo). L’origine du mot sésamoïde vient du mot Arabe « semsem », qui signifie grain de sésame. Le mot provient de sa similarité marquée avec des grains de sésame. Ces os à cet endroit sous le pied servent à mieux répartir le poids appliquer sur les os ainsi que de faciliter le travail des muscles qui s’y attachent. Il peut cependant arriver que les os deviennent douloureux suite à une augmentation de nos activités, un changement de la surface où l’on s’entraîne ou une usure de nos chaussures.

Cette surutilisation peut être accentuée par la biomécanique de notre pied. Il y a alors une inflammation qui se crée à cet endroit. La douleur se décrit comme une sensation de bleu et une légère enflure peut être présente. L’action d’amener une flexion de l’orteil accentue aussi la douleur. Pour distinguer cette douleur de celle de l’hallux abducto-valgus (oignon), il est important de comprendre que la douleur se situe surtout en dessous du pied et non sur le côté de celui-ci. Il n’est pas rare de voir des gens avec un oignon avoir aussi une sésamoïdite. Les deux pathologies peuvent donc être présente au même moment.


Aussi, il est possible d’avoir de l’arthrose au niveau du gros orteil. Cette pathologie se nomme l’hallux limitus. Cette pathologie cause plutôt une douleur sur le dessus du gros orteil (donc à la position opposée de la sésamoïdite). Une bosse est aussi souvent présente à l’endroit douloureux. L’hallux limitus est très souvent confondu avec l’oignon. Il est donc important de regarder de quel côté la bosse se situe. Si elle se situe sur le dessus du pied, il s’agit probablement de l’hallux limitus. Cependant, s’il s’agit d’un oignon, la bosse se situera surtout sur le côté du pied. Il est surtout important de comprendre que la douleur caractérisant la sésamoïdite est une douleur se situant sous le pied, tout près du gros orteil.

Les traitements possibles :

1- Le repos et la glace
2- Modification de la semelle en isolant la région douloureuse
3- Chaussures offrant un coussin supplémentaire
4- Exercices de mobilité et de renforcement
5- Orthèses plantaires
6- Infiltration de cortisone
7- Chirurgie

Un diagnostic précis permettra ainsi d’orienter le patient vers le traitement optimal pour sa condition. Étant donné que chaque douleur est différente, le podiatre pourra orienter le patient vers le meilleur traitement. Une combinaison de ces traitements peut aussi être conseillée. La chirurgie reste souvent le traitement de dernier recours étant donné les taux de récidives et les chances de complication d’une telle procédure.

References

1. Sims, A.L. and H.V. Kurup, Painful sesamoid of the great toe. World J Orthop, 2014. 5(2): p. 146-50.

 

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

Dr. Dominic Chicoine, votre podiatre

Dominic Chicoine est diplômé au Doctorat en Médecine Podiatrique à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Passionné par la biomécanique, il poursuit ses études à la maîtrise à l’Université Laval sur les pathologies musculo-squelettiques du pied et de la cheville qu’il terminera en septembre 2019.

Dominic Chicoine