Blog

Est-ce possible de courir avec une fasciite plantaire? 

C’est une excellente question. Comme bien des coureurs, il se peut que vous souffriez d’une fasciite plantaire. Cet article fera la lumière sur cette question pertinente et vous permettra de déterminer si vous pouvez ou non courir dans de telles circonstances.

fasciite

La collaboration avec votre podiatre

Bien entendu, si vous souffrez d'une fasciite plantaire, de nombreux professionnels de la santé vous demanderont de cesser complètement la course. En effet, ils soutiendront que vous exercerez une tension, un stress, trop grand sur le fascia plantaire en marchant dessus et en courant. À leurs yeux, autrement dit, votre fascia plantaire guérira plus rapidement si le moins de pression possible n'est exercée sur celui-ci.

Leur but premier est de vous faire guérir. Alors, si vous ne l'informez pas de vos objectifs de course, il ne pourra pas vous conseiller en conséquence. Par exemple, si vous avez l'intention de participer à un marathon, dites-lui la date en question et demandez-lui de quelle façon vous pouvez être rétabli dans les temps. En d'autres termes, expliquez-lui clairement votre situation et vos objectifs.

La fasciite va-t-elle disparaître d’elle-même?

Pour revenir au sujet de l'article, il se peut que certaines personnes vous disent que la fasciite plantaire est une blessure qui finira par disparaître. Ce n'est tout simplement pas vrai. Si vous êtes en phase inflammatoire et que vous continuez à courir à la même intensité, vous continuerez à l'irriter, aggravant ainsi votre cas et créant une inflammation chronique autour de l’insertion du fascia plantaire. Cependant, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas courir…

Ignorer le problème

La plupart des coureurs peuvent courir avec une fasciite plantaire. Mais ne commettez pas l'erreur de bien des gens en ignorant le problème et en croyant à tort que ce n'est qu'une bénigne irritation.

C'est ce qui se produit si vous ignorez le problème pendant plusieurs mois. Le fascia s'épaissit et se dégrade. Certaines fibres commencent à se rompre, ce qui engendre un tas de petites ruptures partielles minuscules où le fascia est en train de se désagréger. Ainsi, vous serez confronté à un tout autre problème : la fasciose plantaire. Vous ne pourrez donc pas simplement l'ignorer et courir. Vous devrez y remédier.

fasciite

Réduire le stress sur le fascia plantaire

Quelle qu'en soit la cause initiale, votre geste a exercé un stress important sur le fascia plantaire. Cette quantité de stress a en fait causé une déformation ou une tension du ligament. Cela ne veut pas dire que vous devez arrêter de courir, mais il va de soi que vous devez diminuer le stress et la tension sur le ligament du fascia plantaire si vous voulez continuer à le faire.

Tenons pour acquis que vous n’avez pas de fracture de l’os du talon (calcaneus) et qu’il ne s’agit pas d’une une rupture du fascia. Il est possible que vous soyez actif sans que la douleur dépasse le seuil subjectif maximal de 20% de ce que vous êtes capable de tolérer. Voyez la douleur comme un guide, un signal d’alarme transmis par votre corps. Vous devriez donc écouter votre douleur et la prendre en compte. Les douleurs le lendemain matin d’une activité sportive sont un bon indicatif que l’activité a générée trop de stress au niveau de votre fascia. Réduisez jusqu’à un seuil acceptable.

Des actions à prendre en considération

Effectuez les exercices qui soutiennent efficacement l’arche plantaire. Faites attention à votre alimentation, assurez-vous que vous dormez bien et que vous n'êtes pas stressé. Veillez à étirer le tendon d'Achille parce que c'est vraiment l'une des clés de la fasciite plantaire. Des simples changements dans vos habitudes de course, comme courir sur l’autre côté de la route par exemple ou encore appliquer un taping sous votre pied, peuvent vous aider grandement.

Journal de la douleur

La clé, encore une fois, c'est d'essayer de faire tout en votre pouvoir pour accélérer la guérison, s'assurer que vous réduisez l'inflammation et que vous surveillez vraiment votre douleur. Pour bien y parvenir, tenez un journal de la douleur pour évaluer l'enflure et vérifier si la douleur diminue.

C'est donc dire qu'il faut vraiment être attentif et consciencieux à propos de tout ce que vous pouvez faire pour l'améliorer. Évitez toutes les choses qui aggraveront la situation.

Renforcer le corps, pas seulement le pied

Enfin, vous devriez songer à renforcer le reste de votre corps. En effet, il faut fortifier vos fessiers, vos ischio-jambiers, votre abdominaux, tout ce qui vous soutient lorsque vous courez. Vous voulez travailler dur pour renforcer ces choses afin qu'en courant, vous ne perdiez pas votre «forme» et n'exerciez pas un stress supplémentaire sur votre fascia.

Après tout, vous ne voudriez pas courir le risque de vous blesser de nouveau!

Guide Douleur talon

[Le sujet de cet article ne concerne pas les traitements de base à effectuer à la maison lors de lapparition des premiers symptômes de douleur au talon (fasciite plantaire ou épine de Lenoir). Si vous cherchez ces informations, vous les trouverez dans ce guide complet «Douleur au talon» qui vous expliquera comment prendre en charge immédiatement les traitements à effectuer.]

Conclusion

Tant que vous réussissez à diminuer suffisamment le stress sur le fascia plantaire pour qu'il puisse guérir, il guérira. Et si vous accomplissez les bonnes choses, vous pourrez réduire sensiblement le stress sur le fascia plantaire afin qu'il guérisse pendant que vous continuez à courir.

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

antonin

Dr. Antonin Bérubé, votre podiatre
Diplômé du programme de doctorat en médecine podiatrique (DPM) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il est professionnel de pathologies du pied et la de cheville. Sa passion pour la biomécanique et les douleurs musculo-squelettiques l’amène à traiter chaque patient comme un athlète, de façon à le remettre sur pied le plus rapidement possible et à prévenir de futures blessures.

 Attendez! Encore mal aux pieds?

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre GUIDE DE CONSEILS

pour soulager efficacement vos douleurs aux pieds.


- Votre Podiatre