Blog

Fibrome et fibromatose plantaire : tout savoir

Pourquoi est-ce que j’ai des petites « boules de chair » sous mon pied ?

 

En fait, lorsqu’il y a présence de nodules dans l’aponévrose, ceci est défini comme étant une fibromatose plantaire. Plus précisément, il s’agit d’une condition bénigne pouvant être d’origine génétique et celle-ci est bien souvent associée à la fasciopathie plantaire. Pour bien comprendre cette condition, il est important de savoir que leur apparition peut soit être lente ou rapide et que, dans certains cas, cela peut engendrer une certaine forme de douleur. L’apparition de ces « petites boules de chair » serait causée par des microdéchirures non traitées faisant souvent référence à une tension importante. En d’autres mots, ces nodules sont une forme de cicatrice de l’aponévrose plantaire.

Définition :

Il s’agit d’une formation de nodules fibreux dans le fascia plantaire, généralement située dans la partie supérieure de l’arche. Ce fibrome peut soit être seul ou multiple. La masse de cedit fibrome est bénigne et sa croissance est en majeure partie du temps considérée comme lente.

Il existe une maladie similaire qui s’attaque aux mains et elle est connue sous le nom de la maladie de Dupuytren. Ce type de maladie se développe habituellement au niveau des mains, mais une personne sur 4 peut contracter la maladie de Dupuytren au niveau des pieds. En règle générale, les hommes sont 10 fois plus touchés par cette maladie que les femmes.

Symptômes :

Le signe qui caractérise un fibrome plantaire est la présence d’une bosse ferme au toucher au niveau de l’arche. Cette masse peut demeurer de la même taille, s’accroître au fil du temps ou bien des fibromes supplémentaires peuvent également se développer ultérieurement. La plupart du temps, les patients ayant un fibrome plantaire ne ressentent pas de douleur et la majorité d’entre eux ne présentent aucun symptôme particulier. Par contre, lorsque la douleur commence à se poindre, elle est souvent accentuée par le port de chaussures qui pousse la bosse contre l’arche. Il faut également prendre en note que la douleur peut aussi surgir en marchant pieds nus.

Il n’y a généralement aucune douleur ressentie lorsque le fibrome est petit. Lorsque cette masse prend de l’ampleur, il se peut que des inconforts surviennent suite à la pression de la chaussure ou à la compression d’un nerf ou d’une autre structure se trouvant sous la masse. Le tout varie en fonction de la localisation de la masse en question.

fibrome

Autres noms : Fibrome plantaire, nodule plantaire, fibromatose plantaire, maladie de Letterhose

Cause :

Il n’existe encore aucune preuve scientifique permettant de déterminer avec exactitude la cause, mais il semblerait qu’un microtraumatisme formant une cicatrice hypertrophiée au niveau du fascia en soit à l’origine. En d’autres termes, cela pourrait être des cicatrices suite à une fissure dans ledit fascia. Cette condition peut également survenir après un trauma ou même un accident quelconque. Il existe une panoplie de facteurs de risque, notamment l’hérédité, le diabète, l’épilepsie ainsi que l’alcoolisme.

Diagnostic :

Afin de bien diagnostiquer un fibrome plantaire, votre podiatre va commencer par examiner et palper la région touchée par cette condition. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un diagnostic clinique.

Il se peut que votre podiatre demande que vous passiez une échographie, une résonance magnétique ou même une biopsie. Cela lui permettra d’évaluer et de poser un diagnostic clair, net et précis.

Toutefois, face à un tel cas, les radiographies s’avèrent inutiles.

En ce qui concerne les traitements, ils varient en fonction des symptômes :

Asymptomatique (non douloureux) :

Advenant le cas où le ou les nodules en question seraient présents depuis un certain laps de temps, sans douleur et sans aucune croissance éventuelle, une approche conservatrice consistant à confirmer le diagnostic de fibrome plantaire sera de mise. Ainsi, il faudra simplement observer l’évolution de ce et ces nodules dans le temps.

Traitement maison :

Vous pouvez faire des étirements au niveau des mollets, ces derniers auront pour effet de relâcher la chaîne postérieure de la jambe. Donc, n’hésitez pas à étirer les mollets sur une base régulière.

Soulier approprié : Il est primordial de se procurer un soulier confortable dans lequel la semelle de la chaussure n’entrera pas en contact avec le nodule. Ainsi, il n’y aura aucune chance de friction avec le fibrome en question.

Semelle préfabriquée : Une semelle achetée en magasin qui procure un support à l’arche peut aider à supporter le fascia plantaire. Il suffit simplement de faire un choix judicieux concernant la forme de l’arche afin qu’elle convienne parfaitement à la vôtre. Par la suite, il sera possible d’y découper les régions entrant en contact avec les nodules dans le but de créer une forme d’isolation.

Traitements podiatriques :

  • Orthèse plantaire sur mesure
  • Infiltration de cortisone
  • La chirurgie : Bien qu’il soit effectivement possible de retirer le nodule de manière chirurgicale, sachez qu’il est tout de même préférable de s’abstenir d’effectuer une telle procédure puisque le risque de récurrence de ces fibromes est très élevé. De plus, comme dans tout type de chirurgie, il faut préalablement avoir fait tous les traitements conservateurs en suivant les étapes à la lettre et ce, un minimum de 6 mois avant d’avoir été pris en charge.

Sources scientifiques :

  • Dürr, H. R., Krödel, A., Trouillier, H., Lienemann, A., &Refior, H. J. (1999). Fibromatosis of the plantar fascia: diagnosis and indications for surgical treatment. Foot &ankle international20(1), 13-17.
  • Gabbiani, G., &Majno, G. (1972). Dupuytren's contracture: fibroblast contraction?: An ultrastructural study. The American journal of pathology66(1), 131.
  • Omor, Y., Dhaene, B., Grijseels, S., &Alard, S. (2015). Ledderhose disease: clinical, radiological (ultrasound and MRI), and anatomopathological findings. Case reports in orthopedics2015.

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

antonin

Dr. Antonin Bérubé, votre podiatre
Diplômé du programme de doctorat en médecine podiatrique (DPM) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il est professionnel de pathologies du pied et la de cheville. Sa passion pour la biomécanique et les douleurs musculo-squelettiques l’amène à traiter chaque patient comme un athlète, de façon à le remettre sur pied le plus rapidement possible et à prévenir de futures blessures.

 Attendez! Encore mal aux pieds?

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre GUIDE DE CONSEILS

pour soulager efficacement vos douleurs aux pieds.


- Votre Podiatre