Blog

Les orthèses plantaires, comment ça marche ?

Les orthèses plantaires ont été prouvées comme étant efficaces pour réduire la douleur pour plusieurs pathologies autant au genou, à la cheville qu’au pied [1-4]. Malgré leur efficacité à réduire la douleur et ainsi augmenté la qualité de vie des gens, autant les professionnels de la santé que la population en générale ont de la difficulté à comprendre leur mécanisme d’action. Cet article a pour but de vous éclaircir à ce sujet.

Qu'est-ce qui explique leur efficacité ?

L’efficacité des orthèses plantaires a longtemps été expliquée par leur capacité potentielle à réaligner le pied, la jambe ou la cuisse. Cependant, les plus récentes études nous indiques que leur effet bénéfique ne serait pas expliqué par cette dernière. En effet, l’orthèse n’aurait que très peu d’effet sur l’alignement du pied, de la jambe ou de la cuisse [5]. Leur effet bénéfique serait expliqué par les changements des forces qui sont appliquées sur le pied ainsi que le changement au niveau des pressions plantaires (Figure 1). De plus, elles auraient un effet neuroproprioceptif, c'est-à-dire sur les nerfs au niveau du pied.

Figure 1. Forces agissant sur le pied avec et sans orthèses plantaires

Les orthèses plantaires modifient les forces agissant sur le pied

En effet, les forces (flèches sur la figure 1) agissant sur le pied et par le fait même, sur le corps en entier, sont créées à chaque fois que nous déposons le pied au sol. En d’autres mots, les forces que notre pied absorbe sont égales aux forces que notre pied applique sur le sol. Les forces se transmettent donc par les structures de notre pied qui sont en contact direct avec le sol.

L'arche plantaire est la clef de l'orthèse plantaire

L’arche plantaire n’ayant donc pas de contact direct, elle ne peut absorber directement ces forces. L’orthèse plantaire vient donc jouer un rôle à ce niveau et vient appliquer des forces au niveau de l’arche plantaire. C’est un peu comme si votre arche plantaire avait un contact direct avec le sol. De cette façon, les forces agissant sur votre pied sont changées et les pressions plantaires sont mieux réparties.

Figure 2. Orthèse plantaire

Effet neuroproprioceptif

D'autre part, en ce qui concerne l’effet neuroproprioceptif des orthèses plantaires, les pieds possèdent de nombreuses terminaisons nerveuses et sont très sensibles aux changements sensitifs que peuvent apporter les orthèses plantaires. Cet effet peut se répercuter sur les efforts que les muscles auront à produire [5]. Cependant, il y a peu d’études concernant leur effet sur les terminaisons nerveuses et il reste encore beaucoup à découvrir sur ce sujet. En tant que professionnel de la santé, il faut donc rester à l’affut des nouveaux développements pour ainsi mieux orienter nos traitements. En tant que patient, il est important d’aller voir les bons professionnels de la santé qui se tiennent à jour concernant les nouvelles recherches.

En résumé

Pour résumé, les orthèses plantaires sont prouvées efficace pour réduire différentes douleurs malgré le fait que leur mécanisme n’est pas encore complètement élucidé. Cependant, ce n’est pas une raison pour seulement utiliser ce traitement pour une pathologie donnée. Il s’agit en effet d’un des avantages des orthèses plantaires, car elles peuvent être utilisées en combinaison avec d’autres traitements. Si jamais vous vous demandez si des orthèses plantaires pourraient vous aider à réduire vos douleurs, consulter votre podiatre, il saura trouver une solution personnalisée pour vous.

Références scientifiques:

  1. Kulig, K., et al., Nonsurgical management of posterior tibial tendon dysfunction with orthoses and resistive exercise: a randomized controlled trial.(Research Report)(Report). Physical Therapy, 2009. 89(1): p. 26.
  2. Collins, N.J., et al., 2018 Consensus statement on exercise therapy and physical interventions (orthoses, taping and manual therapy) to treat patellofemoral pain: recommendations from the 5th International Patellofemoral Pain Research Retreat, Gold Coast, Australia, 2017. Br J Sports Med, 2018. 52(18): p. 1170-1178.
  3. Arias Martín, I., M. Reina Bueno, and P. Munuera Martínez, Effectiveness of custom-made foot orthoses for treating forefoot pain: a systematic review. International orthopaedics, 2018. 42(8): p. 1865-1875.
  4. Bishop, C., D. Thewlis, and S. Hillier, Custom foot orthoses improve first-step pain in individuals with unilateral plantar fasciopathy: a pragmatic randomised controlled trial. BMC Musculoskeletal Disorders, 2018. 19(1): p. 222.
  5. Mills, K., et al., Foot orthoses and gait: a systematic review and meta-analysis of literature pertaining to potential mechanisms. Br J Sports Med, 2010. 44(14): p. 1035-46.

Cet article vous est utile? Il pourrait l'être pour d'autres! Partagez-le en cliquant ici pour aider des gens qui, comme vous, veulent faire le premier pas vers la guérison.

Dr. Dominic Chicoine, votre podiatre

Dominic Chicoine est diplômé au Doctorat en Médecine Podiatrique à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Passionné par la biomécanique, il poursuit ses études à la maîtrise à l’Université Laval sur les pathologies musculo-squelettiques du pied et de la cheville qu’il terminera en septembre 2019.

Dominic Chicoine