Infiltration de viscosuppléance

DE QUOI S'AGIT-IL ?

L’infiltration de viscosuppléance consiste en un produit injecté au niveau des articulations. Cette substance, composée d’acide hyaluronique, agit à titre de lubrifiant pour les articulations. Dans celles endommagées par l’arthrose (usure du cartilage) comme le gros orteil, le pied et la cheville, il manque de ce lubrifiant pour maintenir le cartilage en santé.

Hallux-Limitus

POUR QUELLES CONDITIONS PEUT-ELLE S’AVÉRER UTILE :

  • Arthrose légère à modérée
  • Arthrose du gros orteil (hallux limitus / rigidus)
  • Hallux valgus
  • Arthrose du pied et la cheville
Hallux-Limitus

QUELS AVANTAGES PROCURE-T-ELLE ?

  • Traite le symptôme directement à la source
  • Contribue à retarder ou éviter une chirurgie
  • Est une alternative aux médicaments oraux (pilules) pour soulager la douleur
  • Peut être répétée au besoin
  • S’effectue directement dans le cabinet du podiatre
  • L’administration est simple et rapide
  • Une seule injection porte fruit
  • Peut s’effectuer de manière échoguidée pour augmenter l’efficacité et la précision
  • Peut s’effectuer sous anesthésie locale

QUELLE EST SON EFFICACITÉ ?

Le soulagement de la douleur peut s’échelonner sur plusieurs mois, voire même parfois des années. L’utilisation à un stade précoce de l’arthrose est plus efficace, mais il arrive que les patients en attente de prothèse totale (arthrose avancée) de la hanche ou du genou profitent du soulagement de l’injection pendant quelques mois.

COMMENT SE DÉROULE LE TRAITEMENT?

  • Évaluation de la condition du patient :

Une revue de l’histoire médicale, une évaluation biomécanique et des radiographies doivent être réalisées avant d’opter pour une injection de viscosuppléments.

  • Anesthésie locale :

Selon le cas, une anesthésie de la région peut être effectuée afin de diminuer l’inconfort associé à l’injection.

  • Injection de viscosuppléments :

C'est en se guidant simultanément avec l’échographe que l'on peut voir en temps réel la position de l’aiguille et la structure que l’on souhaite injecter.

  • Visite de suivi :

Au besoin, la procédure peut être répétée quelques mois ou années plus tard.

Questions fréquentes : 

Quelle est la différence entre l’infiltration de cortisone et celle de viscosuppléance ?
L’infiltration de corticostéroïdes est un traitement local qui s’avère efficace, mais dont l’action est de courte durée. L’infiltration de la viscosuppléance est plus efficace que la cortisone intra-articulaire à partir de 4 semaines post injection, et il y a même des cas documentés où l’effet a perduré jusqu’à 26 semaines après l’injection.
À quelle fréquence puis-je subir des injections ?
La viscosuppléance peut être répétée aux 6 mois si le soulagement est important. Une étude réalisée auprès de patients atteints d’arthrose des genoux démontre une amélioration de l’arthrose chez ceux ayant reçu la viscosuppléance aux 6 mois pendant deux ans.
Quels sont les risques ou effets secondaires ?
Ils sont rares mais il est possible de développer des allergies au produit. Les personnes allergiques aux œufs devraient en parler avec leur médecin avant l’injection. Les infections sont possibles, mais les risques sont toutefois minimes avec une technique d’application bien stérile.
Est-ce couvert ?
Veuillez noter que le produit est couvert par la plupart des assurances privées.
Est-ce que l’injection est douloureuse ?
Il est possible d’injecter la viscosupplémentation directement dans l’enveloppe articulaire en se guidant à l’aide de l’échographie. Dans ce cas, l’injection est très tolérable. Pour les cas plus difficiles, la région à injecter est anesthésiée afin d’éviter l’inconfort de l’injection.

Faites votre premiers pas vers la guérison.

Dr. Antonin Bérubé, votre podiatre

Diplômé du programme de doctorat en médecine podiatrique (DPM) de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). Il est professionnel de pathologies du pied et la de cheville. Sa passion pour la biomécanique et les douleurs musculo-squelettiques l’amène à traiter chaque patient comme un athlète, de façon à le remettre sur pied le plus rapidement possible et à prévenir de futures blessures.

Dr. Dominic Chicoine, votre podiatre

Dominic Chicoine est diplômé au Doctorat en Médecine Podiatrique à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Passionné par la biomécanique, il poursuit ses études à la maîtrise à l’Université Laval sur les pathologies musculo-squelettiques du pied et de la cheville qu’il terminera en septembre 2019.

 Attendez! Encore mal aux pieds?

Inscrivez-vous pour recevoir gratuitement notre guide de conseils pour soulager efficacement vos douleurs aux pieds.
- Votre Podiatre